Accueil du site de l'aéroclub d'andernosS'inscrire à l'aéroclub d'andernos
LOGIN
 
MDP
 
   
Plaquette de la'aéroclub d'andernos les bains
 

accueil > La création
Dernière mise à jour le 9 septembre 2008


La création de l'Aéro Club d'Andernos


Tout a commencé en septembre 1958 lorsque Etienne LEFORT qui était Président de l’ACSO à Léognan, sollicita de la mairie d'Arès l’octroi d’une bande de terrain en vue d’y créer un aérodrome. Plusieurs emplacements furent proposés mais les terrains étaient trop petits et n'offraient aucune possibilité d'expansion, le choix d'Arès fut abandonné, son Maire Monsieur DARTIGUELONGUE n'y était de toute façon pas favorable. On pensa alors à Lanton.

A cette époque deux amis se rencontraient assez souvent, perchés chacun sur un tabouret de bar. Ils bavardaient d’aviation et d’autre chose aussi.

Paul BORDURON discourait en connaisseur, il était pilote, il volait à Léognan. Marcel BACHE l’écoutait. Pourquoi ne pas proposer à Etienne d’aménager son terrain à Andernos plutôt qu’à Lanton ? Sitôt dit, sitôt fait, Etienne Lefort se lance en quête d'un terrain. Marcel va trouver le Maire, alors Monsieur DESPAGNE. Paul contacte Etienne. Chacun fonce et finit par convaincre.

Le 5 novembre 1958, une réunion a lieu à Andernos au Grand Café afin d'informer la population et la presse de la création de cet aérodrome et d'un aéro club. Le Maire d'Andernos donne un accord favorable qui devra être entériné par son conseil municipal.

Le 11 janvier 1959, le conseil municipal de la ville d'Andernos a donné un avis favorable à la création de ce projet.

Réunion des tous premiers dirigeants Le 26 janvier 1959, quelques amis se réunissent au Grand Café (devenant le siège social) et fondent alors l’A.C.C.A (Aéro Club de la Côte d’Argent) et son premier bureau qui compose les premiers statuts.

Président Paul BORDURON
Vice-Présidents Marcel BACHE et Etienne LEFORT
Secrétaire René GUERREAU
Trésorier Robert GOUBET


 


Le Journal Officiel du 11 février 1959 mentionne la création de l'association sous le n° 6654.

L'épandage de l'engrais .... Le 12 juin 1959, le Directeur de l'aéroport de Bordeaux Mérignac écrit à l'aéro club pour l'informer que ses services n'appellent aucune objection à la réalisation du projet à l'endroit prévu. Tout est en place... sur le papier, maintenant: en avant !!! Au travail !!! Un pare feu à dessoucher, à passer au peigne fin pour qu’il n’y reste pas une brindille de bois, la mise en forme, la fouille des greniers pour la graine de foin, l'épandage d'engrais naturel (des plus naturels), les fossés, le chemin de rocaille etc...


Tout est fait, sans souffler, par les membres du Club qui sont de véritables fanas. Ils sont encouragés et aidés, il faut le dire, d’abord par la bienveillante compréhension de la Municipalité et aussi par le corps des Sapeurs Pompiers.

Ces fanas quels sont-ils ou plutôt qui étaient-ils ?

Il y a en plus des membres du Bureau: Jean Pierre SEVERAIN, le Papa GOUBET, Bernard SCHUTRUMPH, Claude DIGNEAU (coco pour tous), Jean FARRIEU, Jean PARIES, René LACAZE, Georges LANNEAU, Paul ALBERT (plus technicien que manuel), etc ... Paul DEGRAVE, un peu plus tard, pour le fauchage.



Le premier atterrisage sur l'aérodrome d'AndernosTout arrive quand même; notre pare feu prend forme et en juillet 1961, pour la première fois, un avion se pose sur l’aérodrome d’Andernos.

Le 14 août 1961, organisation du 1er meeting.

 

La construction du  premier hangar

 

Début 62, nous avons notre premier petit, c’est le Jodel D112 F BKJZ, son prix à l'heure de vol est fixé à 38 NF (la cotisation annuelle à 25 NF), il couche sagement à Léognan, mais au mois d’août nous pouvons le loger dans notre premier hangar.



 



Inauguration de l'aérodrome et de l'Aéro club

 

En août 1963, grande inauguration officielle de l'aérodrome avec toutes les huiles disponibles. Pour une telle fête, le club a acheté un Ambassadeur, le F BLHM.


 

 

On bichone le HM

En 1964, nouvel achat: le 3ème appareil est un JODEL D120S, le F-BMIX qui ne se relèvera pas d’un atterrissage un peu brutal dans un pare feu voisin. On le remplaça par le F-BLNC.


 

 

Quelques membres du club devant leur avion

En 1967, construction du club house.

En 1968, installation des pompes à essence.

En février 1969, une personne anonyme fait don à l'aéro club d'un Jodel D112.




Le Piper J3  F BDTS

En 1970, le Papa GOUBET se fait le plaisir d’offrir au club, un magnifique PIPER J3, le F-BDTS (le plaisir est partagé)

 

 

Le MS 893 F BPBYPuis arrive en 1972 le Rallye Commodore F-BPBY


Cette année là, le club est pour la première fois en tête des aéro clubs de la région Aquitaine avec 9 avions, 143 membres, 4 moniteurs et 2014 heures de vol.



Le Régent F BPOY
Ensuite quelques avions sont remplacés et arrivent alors :
- en 1973 le Dauphin (DR 221), le Petit Prince et un autre JODEL 112, le F-BBKS.
- en 1975 le DR 253 Régent F-BPOY




Le MS 880  F BXDJ


- en 1977 le Rallye 100 F-BXDJ , cette année là, le 3ème hangar voit le jour.




Le Cessna 177   F BRAO


- en 1978 le Cessna 177 F-BRAO

 


En 1979, l'aéro club se classe encore 1er d'Aquitaine avec 3115 heures de vol, Pierre AMBILLE effectue le Tour de France Aérien des jeunes pilotes.


La Présidente Sabine ROORYCK devant le nouveau simu


En 1980, l'ACCA se dote d'un simulateur de vol.


 

 

En 1994, l'Aéro Club de la Côte d'Argent prend le nom d'Aéro Club d'Andernos

Le 07 décembre 2005, l'Aéro Club reçoit l'agrément de son Unité d'Entretien d'Aéronef: U-SO 048 (U.E.A. Aéro Club d'Andernos)



July 2017

LMMJVSD
26




12
273456789
2810111213141516
2917181920212223
3024252627282930
3131




bapt

helis